Eduquer-Grandir

Agir pour vivre heureux avec ses enfants

Page 2 sur 3

#10 : Vivre heureux avec son enfant

Quand un docteur écrit un livre sur la bienveillance et la nécessité du maternage, on se dit que c’est un pavé dans la mare dans le monde de la petite enfance. Et on dévore quand on réalise que ça y est, ENFIN, la science approuve le maternage de nos enfants !

Vivre heureux avec son enfant - Catherine Guegen

Merci Dr Catherine GUEGEN ! Je vous livre les 6 points à afficher bien en évidence chez vous pour garder le cap !

1) L’empathie qu’est-ce que c’est ?

L’empathie c’est la capacité

Lire la suite

#9 : Jalousies et rivalités entre frères et sœurs

Les excellentes Faber et Mazlich nous font part de leur expérience en communication familiale pour que les conflits entre frères et sœurs ne soient plus le prix à payer lorsqu’on veut plusieurs enfants.

Ce livre décline pour une fratrie les habiletés de communication exposées dans Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent.

1- Gérer les émotions entre frères et sœurs c’est :

Lire la suite

#8 : Les 3 règles d’or de la communication entre parents et enfants

Dans un ouvrage complémentaire à Eduquer sans punir, Thomas GORDON nous livre ici un programme pratique pour résoudre tous les conflits entre parents et enfants.

1) Pratiquer l’écoute active ou comment écouter vraiment son enfant ?

Concrètement, on prend conscience de nos 12 réponses typiques qu’il faut mettre au placard et on se lance dans les réponses et attitudes efficaces dans nos situations de blocage.

Lire la suite

Aider son enfant à se concentrer grâce à la méthode Montessori

La concentration est une capacité indispensable à une vie épanouie et heureuse de l’enfance jusqu’à l’âge adulte, et Maria Montessori avait bien remarqué que la concentration devait se développer dès la naissance de l’enfant et pendant les 1ères années de vie de l’enfant.

Il est donc important que les parents et les éducateurs connaissent toutes les activités que l’on peut mettre en place pour le développement de cette compétence.

10 activités pour aider l’enfant à se concentrer

Lire la suite

#7 : La communication non-violente au quotidien

On ne peut pas parler de bienveillance sans évoquer la communication non-violente (CNV) car au fond, c’est là, tout l’enjeu de la démarche. Et qui dit CNV dit Marshall Rosenberg.

La communication non-violente focalise notre attention sur 3 points :

Lire la suite

Pourquoi il est bon d’encourager nos enfants à explorer le monde ?

Céline ALVAREZ nous explique en images comment se développe le cerveau du tout petit enfant. On y apprend que nos habitudes sont déterminantes à la construction du cerveau chez l’enfant.

Prenez 5 minutes.

Vous trouverez aussi le texte de la vidéo ci-dessous.

La plasticité cérébrale

1- Connecter des neurones

Pour construire son intelligence, l’être humain qui vient de naître, commence par fixer dans les fibres de son cerveau les informations qu’il perçoit du monde extérieur. Chaque image, chaque interaction aussi quotidienne soit-elle, laisse comme une trace de mémoire de l’expérience vécue en connectant des neurones.

Lire la suite

Il me réveille la nuit : que faire ?

La nuit, on dort ! On aime tous ce temps de repos réparateur après sa journée active avant d’enchainer la suivante… Alors quand bébé vient perturber notre petit rythme

Lire la suite

#6 : Que faire quand bébé pleure ?

Les pleurs des bébés sont stressants, on a envie que ça s’arrête. C’est quelque chose d’insupportable : on est ou agacé par cet enfant qui crie, ou désemparé parce qu’on ne comprend pas ce qui lui arrive et qu’on « souffre » avec lui.

Quand mes enfants étaient petits, le pleur n’était pas un comportement normal

Lire la suite

#5 : Éduquer sans punir, c’est possible !

De l’autre côté de l’Atlantique, Thomas GORDON propose depuis longtemps aux parents des ateliers pour apprendre aux parents à éduquer leurs enfants sans avoir recours ni aux punitions, ni aux récompenses. Quel challenge !

Après une 1ère partie consacrée à la discipline que je vais vous résumer en 2 phrases :

  • une autorité fondée sur le pouvoir et un rapport de forces vise à dominer l’enfant.
  • elle est inefficace à long terme.

La seconde partie présente des options pour développer l’autodiscipline chez les enfants. Celle-ci est fondée sur le choix de méthodes pour amener les enfants à modifier leur comportement sans les contrôler.

Cette approche modifie profondément la conception de la discipline et de l’autorité. Au lieu de faire obéir, exiger, permettre, établir des limites, priver, discipliner, restreindre, punir, interdire, défendre et imposer, le parent ou l’enseignant s’applique à :

Lire la suite

Une école où les enfants font ce qu’ils veulent…

Allez, on se déstabilise carrément avec cet article pour découvrir les écoles démocratiques ou les écoles aux apprentissages autonomes.

Dans ces écoles privées hors contrat (donc payantes) les enfants n’ont pas d’horaires, pas de programme à suivre, pas de « travail » !! Si, si !

Ils sont une vingtaine à évoluer dans une grande maison ou un grand appartement. Ils ont entre 4 et 16 ans, et décident tous les jours de quoi va être faite leur journée.

Mais vous me direz où sont les adultes ? Que font-ils ? Ils sont nombreux (environ 1 adulte pour 4/5 enfants). On les appelle des facilitateurs. Ils n’ont pas de formation particulière. Ils sont là pour aider l’enfant à réaliser son projet (écrire une carte, construire une tour, trouver des ressources pour un programme informatique, …)

L’idée pédagogique de ces écoles est que l’enfant est le moteur de ses propres apprentissages. C’est à lui de sentir et de décider quand le moment est venu pour lui d’apprendre telle ou telle chose. Alors il arrive (souvent) que les enfants n’apprennent à lire que vers 12/13 ans, comme il arrive quelques fois qu’ils sachent lire très jeunes 🙂

En tant que parent, il nous faut un sacré lâcher prise et une grande confiance en nos enfants pour croire en leur développement autonome.

Je vous livre une conférence de Ramïn Farhangi qui explique pourquoi il a créé à Paris l’Ecole Dynamique, une micro-société démocratique où les enfants sont libres de faire leurs propres choix concernant leurs apprentissages et tous les autres domaines de la vie.

Et parce que ces initiatives se multiplient voici une autre expérience menée à Dijon.

L’idée est déroutante, surtout quand on est enseignante ! Perso, je reste perplexe sur des apprentissages fondamentaux tardifs ( lire, écrire, compter). Il me semble qu’il y a des paliers d’apprentissages, que le cerveau est prêt et connecté à certains moments dans le développement du cerveau (voir mon article sur l’apport des neurosciences). Évidemment, tout est possible… Je me dis pourquoi pas ?

Après sondage auprès de mes enfants, aucun des trois ne souhaitait une telle « école ». Ils sont bien dans la leur, ils ne voient pas l’intérêt d’en changer ! Ouf ! Comme quoi, l’école plaît encore aux enfants !

Et vous, vos enfants vont-ils dans des écoles démocratiques ? Aimeriez-vous qu’ils y aillent ? Je suis impatiente de lire vos réactions.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén