La concentration est une capacité indispensable à une vie épanouie et heureuse de l’enfance jusqu’à l’âge adulte, et Maria Montessori avait bien remarqué que la concentration devait se développer dès la naissance de l’enfant et pendant les 1ères années de vie de l’enfant.

Il est donc important que les parents et les éducateurs connaissent toutes les activités que l’on peut mettre en place pour le développement de cette compétence.

10 activités pour aider l’enfant à se concentrer

Dès la naissance :

1) les mobiles : Ils peuvent être fabriqués maison

2) les livres : à toucher, à raconter. On ne dira jamais assez que les enfants se posent dans le plaisir des histoires racontées. Les histoires peuvent se raconter à tout moment de la journée, pas uniquement au moment du coucher. Au contraire, elles peuvent être une pause lorsque l’enfant est fatigué, énervé…

Entre 2 et 4 ans :

3) les jeux de mémoire : Il y a le mémory classique et puis tous les nouveaux jeux qui sont, à mon sens, plus intéressants comme les sardines ou Pique Plume.

4) les jeux de construction : ces jeux de manipulation seront vite détournés par vos enfants. Laissez-les faire. Il y a évidemment les Lego, mais aussi, les engrenages, les blocs en bois, le jeu du marteau, les constructions avec des aimants (Géoform), les Kapla, les petits cochons équilibristes, …

5) les puzzles : voici mes préférés

6) les activités de transvasement : d’une coupelle à une autre, avec une pince, avec une pipette, un bac à semoule… Mes enfants ont passé un temps infini sur ces activités. Et avec des règles bien posées du type : « L’eau reste dans le lavabo » « La semoule reste dans le bac à semoule », on a eu très peu de grnad ménage à faire après.

Entre 4 et 6 ans :

7) les jeux de société : Plus les enfants vont jouer tôt et souvent, plus ils seront capables de jouer des jeux plus complexes avant l’âge requis sur la boîte ! Ainsi, ma petit fille de 5 ans joue aux dames et à des jeux donnés pour 8 ans avec ses frères.

Les nouvelles maisons d’édition de jeux créent des jeux très graphiques, et pratiques à transporter. Parmi eux, vous pouvez regarder du côté de Djeco, Gigamic, Smart Games, Asmodée.

8) les perles : une activité précise et de motricité fine. Il y a des perles à enfiler (avec plusieurs grosseur de perle ou de fils), les perles à cliquer, les perles à repasser. Vous pouvez essayer la couture aussi avec une vraie aiguille et du vrai fil : juste s’entraîner à faire des points ou suivre une ligne sur un morceau de tissu. Quand mamie vient coudre, tout le monde est calme autour d’elle avec son aiguille et son fil !

9) les activités de la vie quotidienne : Les enfants adorent être dans la cuisine pour nous aider. Alors, laissons-les nous aider à couper les légumes, mélanger, mesurer, casser un œuf, faire la vaisselle, ranger la vaisselle, mettre la table… Vous verrez, si vous les laissez faire, ils auront envie de  participer spontanément à toutes nos activités de la vie quotidienne. C’est appréciable de travailler en équipe, non ?

Mes enfants ont aussi voulu apprendre à allumer un feu dans le poêle : maintenant, il y a toujours deux petites mains pour nous le préparer !

10) les activités de plein air : faire du vélo, de la trottinette, jouer avec un ballon (évidemment, on préfèrera le ballon de baudruche en cas de pluie ou si on habite en appartement), faire une ronde, jardiner avec vous (manipuler une pelle, un râteau, jouer avec la terre, ramasser des feuilles sont des activités que les enfants adorent !)

L’adulte accompagne l’enfant dans ses découvertes

Règle n°1 : ne pas l’interrompre quand il est concentré sur quelque chose. Si vous devez partir, préparez-le mentalement à l’arrêt de son activité pour éviter une crise : « Je te laisse enfiler encore 2 perles et puis on y va. » Et surtout validez bien que le message a été bien reçu :  » Est-ce que tu as compris ? »

Règle n°2 : le laisser répéter et répéter autant de fois qu’il le désire une activité. Au lieu de dire : »Encore le même jeu ! On change ! » Dites plutôt « Je vois que tu aimes celui-là en ce moment ».

Règle n°3 : le laisser travailler le plus possible avec ses mains. C’est dans le travail de ses mains qu’il va développer le plus sa concentration.

A vous de jouer maintenant ! N’hésitez pas à partager vos jeux dans les commentaires ci-dessous.