Eduquer-Grandir

Agir pour vivre heureux avec ses enfants

Catégorie : Vidéos

Autonomie d’inspiration Montessori : Faire dans la cuisine

Une vidéo pour montrer comment aider un enfant à être autonome dans la cuisine

Maria Montessori disait « Aide-moi à faire tout seul » Quel vaste terrain d’apprentissages et d’expérimentations que la cuisine !

Couper – Transvaser – Jouer avec l’eau : tous les enfants aiment ces activités.

Donnons leur accès très jeunes à la VRAIE cuisine avec les vrais ustensiles, la vraie vaisselle, les vrais fruits et légumes.

Bien sûr, il nous faudra les accompagner au début, le temps d’apprivoiser le geste. Un couteau de cuisine c’est pointu et ça coupe pour de vrai ! Une assiette en faïence se casse ! Le geste est plus risqué mais sera aussi plus rapidement maîtrisé : il faut faire attention, contrôler ses mouvements, la précision de sa main, ses doigts.

Et pour mettre les enfants à hauteur du comptoir : pensons simple. Une petite chaise peut suffire.

Plus nous laissons les enfants pratiquer la vie quotidienne, plus ils gagnent en autonomie et en confiance en eux. Faisons-leur confiance !

Vous aussi partagez les gestes du quotidien de votre enfant dans la cuisine dans les commentaires sous cet article 🙂

Autonomie d’inspiration Montessori

Deux vidéos pour vous montrer comment développer l’autonomie chez les enfants.

Les petits enfants, dès qu’ils le peuvent aiment nous imiter dans nos gestes de la vie quotidienne. Surtout, ne les limitons pas. Accompagnons-les.

Prenons le temps de leur montrer les gestes, de leur expliquer le fonctionnement des objets. Faisons confiance en leur capacité d’expérimentation.

Bien accompagné, un enfant est pleinement conscient de ce qu’il sait faire. Et il peut beaucoup ! Laissons-le nous le montrer !

Apprendre demande du temps, de l’expérimentation, de l’envie, de la confiance, de l’encouragement, des essais encore et encore avant de maîtriser le geste.

Pour cela, il nous faut faire confiance à nos enfants, les laisser expérimenter des situations du quotidien, développer leur autonomie dans la vie réelle, partager avec eux ces moments.

Il ne suffit pas d’aimer son enfant. Il est nécessaire d’interagir avec lui, de répondre à ses demandes, de lui fournir affection et contact.

Il nous faut accepter le temps long de l’apprentissage, accepter l’échec, le geste encore maladroit sans dénigrer ni surprotéger. On se trompe, ça arrive. On essaie, on recommence. Encore et encore. On grandit confiant !

Aider les enfants à gérer leurs émotions : le cerveau dans la main

Il pique une colère dans un magasin. Il refuse de s’habiller. Est-il en train de vous tester ? Non ! C’est simplement que son cerveau grandit, se modifie et mène la danse.

L’éducation n’est pas une lutte de pouvoir, mais un accompagnement bienveillant, aimant et intelligent.

Les dernières découvertes sur le cerveau des enfants jettent un éclairage nouveau sur leur comportement. Et si en leur expliquant comment fonctionne leur cerveau, ce qui se passe à l’intérieur de leur tête nous aidions nos enfants à mieux gérer leurs émotions ?

Voici une présentation imagée de ce que l’on pourrait leur dire :

Lire la suite

Pourquoi certains enfants « bloquent » leurs apprentissages ?

Parce que certains enfants ne veulent pas aller à l’école, parce que certains enfants n’aiment pas l’école, il nous appartient de leur ouvrir la porte…

Une mère de famille raconte comment la grande pauvreté bouleverse la vie scolaire de son enfant. Un témoignage édifiant, lu en pleine commission parlementaire.

Prenez 3 minutes pour écouter Marie-Aleth GRARD, Vice-Présidente d’ATD Quart Monde, vous serez forcément touché, et vous n’irez plus à l’école avec le même regard.

Vous pouvez aussi lire ce même témoignage sous la vidéo.

Lire la suite

Pourquoi il est bon d’encourager nos enfants à explorer le monde ?

Céline ALVAREZ nous explique en images comment se développe le cerveau du tout petit enfant. On y apprend que nos habitudes sont déterminantes à la construction du cerveau chez l’enfant.

Prenez 5 minutes.

Vous trouverez aussi le texte de la vidéo ci-dessous.

La plasticité cérébrale

1- Connecter des neurones

Pour construire son intelligence, l’être humain qui vient de naître, commence par fixer dans les fibres de son cerveau les informations qu’il perçoit du monde extérieur. Chaque image, chaque interaction aussi quotidienne soit-elle, laisse comme une trace de mémoire de l’expérience vécue en connectant des neurones.

Lire la suite

Une école où les enfants font ce qu’ils veulent…

Allez, on se déstabilise carrément avec cet article pour découvrir les écoles démocratiques ou les écoles aux apprentissages autonomes.

Dans ces écoles privées hors contrat (donc payantes) les enfants n’ont pas d’horaires, pas de programme à suivre, pas de « travail » !! Si, si !

Ils sont une vingtaine à évoluer dans une grande maison ou un grand appartement. Ils ont entre 4 et 16 ans, et décident tous les jours de quoi va être faite leur journée.

Mais vous me direz où sont les adultes ? Que font-ils ? Ils sont nombreux (environ 1 adulte pour 4/5 enfants). On les appelle des facilitateurs. Ils n’ont pas de formation particulière. Ils sont là pour aider l’enfant à réaliser son projet (écrire une carte, construire une tour, trouver des ressources pour un programme informatique, …)

L’idée pédagogique de ces écoles est que l’enfant est le moteur de ses propres apprentissages. C’est à lui de sentir et de décider quand le moment est venu pour lui d’apprendre telle ou telle chose. Alors il arrive (souvent) que les enfants n’apprennent à lire que vers 12/13 ans, comme il arrive quelques fois qu’ils sachent lire très jeunes 🙂

En tant que parent, il nous faut un sacré lâcher prise et une grande confiance en nos enfants pour croire en leur développement autonome.

Je vous livre une conférence de Ramïn Farhangi qui explique pourquoi il a créé à Paris l’Ecole Dynamique, une micro-société démocratique où les enfants sont libres de faire leurs propres choix concernant leurs apprentissages et tous les autres domaines de la vie.

Et parce que ces initiatives se multiplient voici une autre expérience menée à Dijon.

L’idée est déroutante, surtout quand on est enseignante ! Perso, je reste perplexe sur des apprentissages fondamentaux tardifs ( lire, écrire, compter). Il me semble qu’il y a des paliers d’apprentissages, que le cerveau est prêt et connecté à certains moments dans le développement du cerveau (voir mon article sur l’apport des neurosciences). Évidemment, tout est possible… Je me dis pourquoi pas ?

Après sondage auprès de mes enfants, aucun des trois ne souhaitait une telle « école ». Ils sont bien dans la leur, ils ne voient pas l’intérêt d’en changer ! Ouf ! Comme quoi, l’école plaît encore aux enfants !

Et vous, vos enfants vont-ils dans des écoles démocratiques ? Aimeriez-vous qu’ils y aillent ? Je suis impatiente de lire vos réactions.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén