add share buttons

Méditation pour aider son enfant à dormir sereinement

Le sommeil est quelque chose de sacré : tout le monde en a besoin ! C’est pendant le sommeil que les cellules se régénèrent, que la mémoire se fixe, que les connexions neuronales se font, que le corps combat le mieux les maladies. C’est dire l’enjeu d’un BON sommeil ! Endormir paisiblement son enfant est souvent un défi pour les parents, car s’endormir c’est lâcher prise, accepter de fermer les yeux en toute confiance…

Il pleure, il appelle 10 fois pour faire pipi, boire, avoir un câlin, une autre histoire, la couette qui est tombée, ne veut pas que vous partiez… Tous ces appels à l’aide pour trouver un sommeil tranquille nous agacent lorsqu’on est fatigué, qu’on a plein de choses à faire dans la maison. Quand on veut que notre enfant s’endorme tout seul « comme un grand » c’est là qu’il nous appelle le plus ! Et si on décidait de l’accompagner vers un sommeil serein. Que d’énergie gagnée ! On gagne en aller-retours entre la chambre et le salon, on gagne en énervement, on y gagne de la sérénité.

Méditer est un apprentissage très intéressant et efficace avec les enfants dès qu’ils sont en âge de comprendre les histoires qu’on leur raconte. Mes enfants ont été bercés aux histoires racontées par papa le soir avant de dormir. De temps en temps, lorsque le besoin s’en fait sentir, il ajoute une méditation qui les aide à trouver le sommeil plus facilement.

La lumière est éteinte dans la chambre. Juste une veilleuse pour la nuit. Les enfants sont dans leur lit respectif. Papa est assis sur une petite chaise dans la chambre. D’une voix calme et douce, il raconte :

Tu es tout calme, tout tranquille. Tu te mets dans ta position préférée pour faire dodo. Les yeux sont fermés. Tu sens ta tête bien posée sur ton oreiller. Tout ton corps se détend, et tu le sens de plus en plus lourd. Tu sens ton ventre qui gonfle un peu à chaque fois que tu inspires, et qui dégonfle un peu à chaque fois que tu expires. Il gonfle et se dégonfle. Il gonfle un peu et se dégonfle. Petit à petit, tu sens que tout ton corps se calme et s’apaise. Ça fait du bien. Tu as encore sans doute pleins d’idées qui passent dans ta tête. Laisse-les passer comme des petits nuages blancs dans le ciel. Ffffff! Ils s’envolent ! Chacune de tes idées s’envole comme un petit nuage… Et ta respiration est toujours là qui t’accompagne vers le sommeil.

Puis il s’en va, et les enfants s’endorment (voire sont déjà endormis !) sereinement. C’est beau un enfant qui dort, n’est-ce pas ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :